Bonjour,

Il y a un peu plus de 20 ans, en 1997, l’association de bénévoles « Quilt en Sud » a organisé sa première biennale d’art textile. Dix biennales ont perduré en centre-ville à Saint-Jean-de-Luz puis deux à la halle d’exposition Iraty de Biarritz. Nous étions alors novateurs en France avec ce concept (expositions textiles, commerçants, cours, conférences) dont beaucoup se sont inspirés depuis. Malgré des expositions d’artistes que nous nous efforçons de maintenir à un niveau exceptionnel, la fréquentation a malheureusement été en baisse constante devant la multiplicité des manifestations de ce genre en France et à proximité de nos frontières depuis quelques années.

Suite aux dernières biennales, nous avons fait l’objet de certaines critiques que nous estimons injustes et que nous souhaitons partager avec vous:

– le lieu choisi à Biarritz déplaît à beaucoup mais a été pour nous le seul choix possible après n’avoir plus eu la possibilité de disposer des divers lieux en ville à St Jean de Luz,

– le coût de l’entrée est jugé trop élevé alors que nous nous situons en dessous de la plupart des salons de même nature,

– il en va de même pour les commerçants qu’il est difficile d’attirer avec une fréquentation en baisse malgré un coût des stands bien inférieur à d’autres manifestations similaires. Il faut aussi lutter contre la concurrence des achats sur Internet.

Notre but reste d’offrir au public des prestations de la plus haute qualité possible à budget équilibré. Malheureusement nous ne sommes plus en mesure de continuer de la sorte sans pertes financières insoutenables car il faut bien sûr financer la venue d’artistes de qualité, la promotion de l’événement, le lieu d’exposition avec ses charges importantes et tout le mobilier nécessaire. Sans sponsor ou subvention publique, ce modèle n’est possible qu’avec la présence de nombreux commerçants et une fréquentation forte.

En conséquence, devant cette baisse d’intérêt de notre public de passionné(e)s pour ce concept à bout de souffle et nos limites financières, nous avons éprouvé le besoin d’innover à nouveau. Nous étudions en ce moment un concept différent dont nous vous parlerons très prochainement.

Restez à l’écoute…

By | 2018-05-22T17:55:04+00:00 mai 22nd, 2018|Non classé|